SOLINART

Nous écrire    

Aspects financiers

Lorsque le projet doit comporter des logements sociaux pour les familles dont les revenus sont inférieurs aux plafonds de ressources, un bailleur social est intégré au projet, et la réalisation se fait en collaboration étroite entre ce bailleur et la coopérative.

La coopérative doit apporter environ 20% en fonds propres afin qu'elle puisse faire un emprunt et que ses mensualités bancaires soient supportables. Chaque coopérateur (excepté ceux qui sont du ressort d'un logement très social) doit donc apporter en moyenne 20% du montant correspondant au nombre de m2 dont il sera locataire. Il paye ensuite une "redevance mensuelle" (dépendant de la taille du logement) à la coopérative, qui est le "propriétaire" de l'ensemble. En ce qui concerne les logements sociaux, leur loyer est plafonné conformément aux règles en vigueur.

On notera que le coût final du m2 de réalisation d'une opération de cette nature est généralement inférieur au coût habituel du marché compte tenu, entre autres, de l'absence d'intermédiaires puisque c'est la coopérative qui est maître d'ouvrage.

De nombreuses informations sur toutes ces questions sont disponibles sur le site suivant:

Association HABICOOP - www.habicoop.fr/